Tout savoir sur l’achat des œuvres d’art aux enchères 

par Baptise
0 commentaire

Les ventes aux enchères sont des mécanismes structurés de négociations. Pendant ces événements, un agent économique met en concurrence plusieurs autres agents pendant une durée limitée. Ceci est effectué dans le but de vendre ou de leur acheter des biens ou services aux meilleures conditions. Que faut-il savoir de l’achat des œuvres d’art aux enchères ?

Que faut-il savoir sur les différentes catégories d’enchères ?   

En tant qu’acheteur, vous n’êtes pas obligé d’être sur les lieux physiquement lors d’une vente aux adjudications. Car il existe plusieurs autres moyens à votre disposition pour acheter une oeuvre d’art aux enchères. Vous pouvez en réalité participer aux :

  • Enchères par téléphone ;
  • Enchères par internet ;
  • Enchères par ordre ferme. À ce niveau, le commissaire-priseur peut renchérir pour vous à hauteur d’un montant spécifique. Cette somme est fixée préalablement par vous.

Cependant, il est recommandé de vous rendre à l’exposition publique bien avant le début de la vente aux enchères des œuvres d’art. Ainsi, vous prendrez connaissance de l’état des objets qui suscitent votre intérêt. En général, les catalogues d’exposition indiquent précisément tous les défauts de chacun des œuvres d’art à mettre aux enchères. Vous pouvez tout de même faire une demande de renseignements ou avoir un aperçu de photos supplémentaires afin d’être certain de l’authenticité des œuvres d’art.

Comment se déroule une vente des œuvres d’art aux enchères ?

Lors du déroulement de la cérémonie, chaque œuvre d’art est vendue dès que le commissaire-priseur prononce le mot « adjugé ». En amont de la vente, le vendeur d’objets d’art collabore avec l’opérateur de vente pour fixer un prix de réserve. Ce qui signifie que l’œuvre artistique ne sera pas vendue lorsque le prix de l’enchère est inférieur à celui énuméré précédemment.

Après la prononciation de « adjugé » du commissaire-priseur, le transfert de propriété s’effectue automatiquement à la dernière personne qui a levé la main. Celui-ci se doit de payer le prix qu’il a évoqué au public. 

Quelles sont les garanties d’authenticité des œuvres d’art mises aux enchères ?

Les commissaires-priseurs se tiennent responsables des indications énumérées dans le catalogue de vente. C’est pour cela qu’ils doivent être assistés d’un expert lors de la préparation de la vente aux enchères. Cependant, la loi les autorise à modifier les informations du catalogue jusqu’au dernier moment. Ils en ont également la possibilité pendant la vente. À ce niveau, les précisions ont été énumérées par l’article 2 du décret numéro 95-225 du 3 mars 1981. Cela concerne surtout la répression des fraudes concernant les transactions d’œuvre d’art et d’objets de collection.

La dénomination d’une œuvre d’art est suivie automatiquement d’une référence unique. Cela constitue une garantie pour l’acheteur. De même, il existe certains termes utilisés par les commissaires-priseurs qui offrent une garantie optimale. Parmi ces attributions, vous avez « Attribué à », « Atelier de », « École de ».

Par ailleurs, si vous êtes victime d’un abus par une maison de vente, alors adressez-vous au Conseil de ventes volontaires des meubles aux enchères publiques. Il s’agit précisément d’un organisme de tutelle des commissaires-priseurs.

En somme, bien qu’il existe plusieurs manières de participer à une vente aux enchères des œuvres d’art, la cérémonie se déroule d’une manière spécifique. Chacun des objets vendus possède une garantie d’authenticité.

Tu pourrais aussi aimer

Laissez un commentaire